Les conférences décalées ont le vent en poupe cette année

blog-conferences.jpg

Une forme théâtrale pour réfléchir et débattre

Ces conférences décalées, prétexte à échanger, lors de journées de formation, de colloques… sont un outil original pour traiter une question de société. Les textes sont écrits en lien avec les organisateurs afin de mettre en évidence les questions essentielles à évoquerUn travail en commun permet la justesse des propos. Enfin, des témoignages de personnes concernées peuvent ponctuer la conférence. Mais les deux comédiennes qui présentent ce spectacle mettent une distance ludique et provocante qui met en relief certains points d’aspérité du thème évoqué.

Ces moments théâtraux ont des durées modulables, ils sont adaptés aux formats des manifestations dans lesquels ils s’inscrivent. Telle conférence a une durée d’une demi-heure, telle autre est composée de trois séquences différentes de quinze minutes, telle autre encore d’une séquence de vingt-cinq minutes jouées plusieurs fois dans la journée pour des publics différents (par exemple pour les classes de 6eme d’un établissement scolaire).

Des thèmes choisis avec les commanditaires

Des mutuelles, des associations, des services sociaux de municipalités font appel régulièrement à théâtre quidam pour monter un projet de sensibilisation ou des journées de réflexion.

Cette année les CLIC (centres locaux d’information et de coordination) d’Ille et vilaine en particulier ont diffusé à plusieurs reprises « J’habite mon temps », conférence décalée sur le thème de l’aménagement de l’habitat des personnes âgées, avec le soutien dAG2R la mondiale. D’autres CLIC ont choisi le thème des accidents médicamenteux, de l’alimentation, la protection judiciaire des personnes vulnérables. De nombreuses personnes ont ainsi pu aborder une question de santé publique avec Micheline et Mélodie, nos deux conférencières décalées et drôles mais soucieuses de donner la parole ensuite aux spécialistes pour qu’ils approfondissent la question.

 

blog conferences3

Du côté des associations, l’une d’elles (association des parkinsoniens) a introduit sous cette forme les problématiques liées à la maladie de Parkinson , Vivre son deuil Bretagne et Vivre son deuil Normandie ont choisi de parler du suicide de manière décalée également. Les comédiennes et l’auteur -metteur en scène ont acquis une expérience humaine et artistique qui leur permet d’aborder ces thèmes difficiles avec tact, distance et bienveillance. Ce qui fait sans doute le succès de ces conférences.

Les établissements scolaires ont sensibilisé également leurs élèves avec les artistes de Théâtre Quidam. Micheline et Mélodie interviennent à la journée dans différentes classes. Le format s’y prête bien : conférence décalée de vingt minutes suivie d’un débat avec un ou des professionnels du sujet : les relations garçons-filles, le consentement, le numérique et les écrans, l’alimentation, les addictions, autant de thèmes « sensibles » que les jeunes se sont appropriés sous un angle à la fois ludique et sérieux.

La diffusion

blog conference2Tout ces thèmes récurrents sont diffusés en réseau ou repris par différentes associations dans plusieurs régions de France. L’écriture de la première conférence est réalisée avec des personnes concernées par le sujet ce qui donne une vraie dimension participative à cette présentation culturelle. Les publics à qui est présentée cette forme théâtrale par la suite s’y reconnaissent pleinement et sentent la dimension humaine qui est sous-jacente. De plus en plus, ces conférences s’exportent hors de Rennes Métropole où elles ont été créées grâce aux réseaux des associations notamment. Le grand ouest , la Bretagne, la Normandie, les Pays de Loire ont reçu Micheline et Mélodie en ce premier semestre, des dates de représentation sont confirmées dans le Nord et le Poitou-Charente pour le 2ème semestre.

Ces problématiques traversent aujourd’hui l’ensemble de notre société et Théâtre Quidam, avec ses objectifs de « théâtre pour chacun et chacune » en est le reflet.

 

 

Extraits et présentation de la formule 

  • Vues: 176